Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18 février 2007

Un nounours au Turkestan

medium_Enfant_cavalier_Turkestan-.jpg
Enfant cavalier, Turkestan russe ©Thècle de Bardin

Thècle de Bardin est une baroudeuse, catégorie Bruce Chatwin ou J.M.G. Le Clézio. Elle parcourt le Turkestan, le Kirghizstan avec son side-car et son nounours, photographie la mer d'Aral et les enfants croisés tout au long du périple. Samedi, elle débarquait à la gare de Gourdon pour qu'on réfléchisse ensemble à un projet de livre. Elle a des milliers de photos, l'envie de raconter ses voyages aux gamins à l'aide d'un nounours acheté à Tachkent, peluche multicolore qu'elle ballade comme passager de son side-car, complice loufoque pour repartir en vadrouille, un outil aussi pour provoquer la rencontre. Les photos qu'elle ramène et nous montre, aventures d'un nounours sur les anciennes routes de la soie, racontent aussi des enfants différents, des enfants travailleurs, leurs vies nomades aux frontières de la Chine. On boit du café en regardant les images, en imaginant avec Laure un livre capable de raconter l'aventure, la vie différente, le nomadisme aussi. Un livre de gitans, un livre Fluxus, un livre avec plusieurs fleuves et le vent en plein milieu des pages.

Un livre pour aventurer les enfants.

Comment s'y prendre pour inventer des livres pareils ? On essaye juste d'imaginer. Comment naissaient, dans les années 60, les livres que Dominique Darbois inventait pour Fernand Nathan ? Peut-être aussi de cette envie d'aller rencontrer d'autres enfants. De cette envie de raconter, aux enfants d'ici, les vies différentes des enfants de là-bas. Thècle de Bardin semble avoir hérité, elle aussi de cette envie très spéciale, et trépigner à l'idée de repartir encore arpenter ces lieux où l'Eurasie s'invente, celle de Joseph Beuys et de Name June Paik.

Une expo de ses photos de voyage se tient à Paris pendant tout le mois de février 2007, au Zango, 58 rue Daguerre, Paris 14.

medium_nomades_kazakhs.jpg

Nomades Kazakhs © Thècle de Bardin