Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19 novembre 2006

Fabrication de Zazie

medium_Imprimerie.jpg

Course contre la montre pour terminer "Melle Zazie et les femmes nues". Des changements de dernière minute dans les photos choisies, des allers-retours entre l'imprimeur à Bilbao et Vaillac, douze heures de route aller-retour et quelques mises en pages retravaillées par Magali Schmitzler, finalement c'est tout le livre qui en sort visuellement renforcé. L'album pourra être présenté à Montreuil, tout juste sorti des presses de l'imprimerie des Estudios Graficos Zure.

11 octobre 2006

Petite critique littéraire enfantine

medium_Terek_Antoine.jpg


La rentrée littéraire enfantine est magnifique. Les albums pour les enfants sont nombreux; malgré certaines modes, les styles d’histoires et d’illustrations sont extrêmement variés. Il est intéressant de quitter les rayons les plus grand public pour explorer les créations originales des éditeurs, qu’ils soient indépendants ou aient pignon sur rue.


Cette rentrée voit sortir Amour à gogo, un nouvel album des Editions Où sont les enfants ?

Le concept de cette petite maison d’édition est d’illustrer des textes par des photographies.

Cela avait été déjà fait, au début des années 1980 : Bim, le petit âne, Crin Blanc. Ce choix met l’enfant face à un monde étrangement réel... On a l’impression brutale d’être éclaboussé par la fraîcheur de l’enfance quand on plonge dans ces livres.


Critique littéraire

L’histoire raconte la douleur d’un enfant qui voit sa maman se séparer de son compagnon ; et les joies offertes par les grands-parents qui font de leur mieux pour consoler leur petit-fils et leur fille. Un texte simple et direct, qui use de métaphores fines pour décrire la souffrance et le bonheur affectifs. Et pour expliquer les larmes qui montent tout d’un coup, en voyant deux pauvres escargots écrasés : « Personne n’aime voir ce qui s’est cassé en mille morceaux. »


Critique photographique

L’étrangeté des photos de Amour à gogo, c’est que leur cadrage leur donne deux centres : là où se passe l’action, et un autre centre, une feuille, un vide, un bourgeon, qui, comme une question, empêche de se faire une idée trop facile de l’image. Elles sont assez belles, sans être esthétisantes ; toujours vivantes. On sent parfois la retouche...

L’image la plus puissante, c’est celle du visage de la maman, qui s’épanouit enfin quand elle reçoit de la pluie et éclate de rire. Les visages sont vrais : l’enfant et les adultes n’ont manifestement pas été choisis pour correspondre à la mode, mais parce qu’ils étaient expressifs, et contenaient leur beauté propre, faite de vie et de choix intérieurs.


Critique typographique

Comme dans les autres livres de cet éditeur, les photos prennent toute la page, et le texte est « posé » sur la photo. Ne vaudrait-il pas mieux réduire les photos et laisser un encadré pour le texte ? La lecture en serait facilitée.


Critique éditoriale

Amour à gogo est le cinquième livre des Editions Où sont les enfants, dont le credo est : « Les enfants regardent le monde. Donnons-leur des livres qui ne baissent pas les yeux. » Les livres, effectivement, ne baissent pas les yeux : pas de guimauve ; pas de facilités pour contourner les questions des enfants.

Il paraît que le comité de lecture de Où sont les enfants ? est composé d’enfants.

Alors émergent des questions, face à cette démarche radicale.

Un enfant peut-il être un styliste, un éditeur ?

Les livres pour les enfants doivent-ils se tordre pour leur plaire ? Ne devraient-ils pas amener les enfants quelque part où ils n’auraient pas eux-mêmes l’idée d’aller ?

Un comité de lecture enfantin peut-il être réellement libre ?

La question est ouverte. Elle interroge, au-delà de la littérature enfantine, notre rapport à l’enfance, à la culture, à l’éducation, à la liberté.

Sur leur blog, les Editions Où sont les enfants ? expliquent qu’elles créent des livres intenses pour « pour indiquer [à l’enfant] qu’il y a encore des aventures à mener, des émerveillements à éprouver et des révoltes à vivre jusqu’au bout de l’enfance ». Mais au bout de quelle enfance ? Celle des enfants ? Où celle qu’on regrette, qu’on idéalise et qu’on réinvente ? Eternel paradoxe des adultes qui abordent le monde mystérieux, désormais inaccessible, de l’enfance.


Il n’est pas nécessaire d’avoir des enfants pour s’intéresser à leurs livres. Les livres pour enfants, en initiant à la lecture, au rêve, à la pensée, à la société, construisent la vision des adultes de demain. Il est étrange que nous les lisions si peu. Où sont les adultes ?

Edith de Cornulier-Lucinière
Article paru sur Agora Vox
http://www.agoravox.fr/article.php3?id_article=14061

07 mars 2006

Différences...

medium_affiche-flpejr2006.jpg


Le 11 et 12 mars, "Où sont les enfants ?" sera au Salon du livre jeunesse de St-Germain lès-Arpajon, dans le 91.
Bien sûr c'est la première fois qu'on y va, en mars 2005 nous n'avions pas encore publié nos premiers livres.
Et on est fiers d'y aller. A cause de cette association qui organise, à cause de son caractère collectif, à cause du thème du Salon, à cause de la certitude d'y croiser des gens passionnants, engagés, en colère, à l'écoute.

Le salon aura lieu du 7 au 12 mars
St Germain lès-Arpajon, Gymnase Louis Babin
Organisé par l’association F.L.P.E.J.R.
La 7e édition du Salon du livre de Jeunesse vous donne rendez-vous autour du thème : « Différences... une affaire de miroirs ? ». Moi et l’autre, moi et les autres, les différences géographiques et culturelles, le handicap, le respect, la solidarité...

Le parrain : Albert Jacquard ! Des nouveautés dans les propositions, dans l’accueil et chez les auteurs invités vous attendent. Ne manquez pas ce rendez-vous incontournable de la littérature jeunesse, moment de convivialité et de rencontres riches !
Albert Jacquard animera une conférence-débat sur le thème des différences le jeudi 9 mars 2006 à 18h à l’Espace Concorde (Arpajon)

26 janvier 2006

Révolution permanente

medium_01sia-heurebleue.jpg
© Alice SIDOLI - BASOH


L'air de rien, Où sont les enfants ? est en train de vivre une petite révolution.
Vous le savez peut-être, six livres sont en préparation pour 2006, ce qui nous obligeait à agrandir notre petite équipe.
Laure BEX travaille d'ores et déjà à la conception graphique d'"Amour à Gogo", le prochain livre de Maryvette BALCOU et Chrystelle AGUILAR, en attendant les photographies d'Alice SIDOLI pour "8h32", un texte de Stéphane SERVANT pour réenchanter le monde de l'enfance. Ces deux livres devraient paraître au printemps.

Françoise DAN vient désormais nous prêter main forte pour l'administration, le suivi des commandes, les relations avec les librairies et depuis décembre le coup de main devenait urgent.
Quant à Sandrine BOURGUIGNON, elle s'occupera de la coordination de nos deux comités de lecture, celui des enfants et celui des autres.

Nous reprendrons, à partir de la semaine prochaine, la parution de notes plus régulières sur ce blog avant de mettre en ligne, dès février, un site pour Où sont les enfants ?, qui fonctionnera parallèlement à ce blog.
Alors à bientôt.

Tieri Briet & Antonin Quetal