Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18 juillet 2007

Trois photos de Marcella Barbieri

2bedf17c79fd338410df5a87543be547.jpg
© Marcella Barbieri, 2007

Parmi les photographes rencontrés aux Voies off, j'ai parlé de Marcella Barbieri. Elle vient de nous envoyer les 17 images de nuit qu'elle veut montrer, images annonciatrices d'un travail à venir, d'un creusement du regard dans la nuit qu'on arpente.

L'homme à tête de cheval j'en ai rêvé plusieurs fois, je l'ai raconté aux enfants, un rêve qu'on n'oublie pas avec un fleuve de boue et le bruit des sabots sur le pavement d'un pont qui s'effrite, comme si la boue du fleuve s'était gorgée de pluies acides pour entraîner, dans sa crue, le sable du ciment mal composé.

fa0da58c1ded5453b6afaacc1fc9f42e.jpg
© Marcella Barbieri, 2007

Je crois que ces photos n'ont pas encore été vues. Ni exposées, ni publiées. Je crois qu'avec les 14 autres, elles peuvent former l'esquisse d'un livre dont il suffirait d'écrire l'histoire, avec sur la table de nuit les contes d'Andersen, et dans l'arrière-boutique les accessoires d'un théâtre italien, celui où Pinochio a failli perdre la vie.
TB

846d08d3539c25a7817549c3edd1049d.jpg
© Marcella Barbieri, 2007

Les commentaires sont fermés.