Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26 février 2007

TAPATOUVU !

medium_Philip-Lorca_di_Corcia-Storybook_Life_Skopelos_1993jpg.jpg
© Philip-Lorca diCorcia - Story book Life - Skopelos, 1993

Une collection pour les plus petits ? On y travaille. Un moment déjà que ça cogitait. Maintenant on y va ! Cela s'appellera "TAPATOUVU !", une collection dirigée par Magali Turquin.

Toute littérature et toute poésie sont « palpitantes du palpitement même du monde », pour reprendre l’expression d’Aimé Césaire.

Aux toutes premières années de l’enfance, les petits vont découvrir que le monde a une peau, une peau sensible et changeante qui, partout sous leurs yeux, palpite et respire. Le monde est vivant, sa peau résonne et vibre. C’est là, en plein milieu du monde, que les yeux des plus jeunes enfants veulent tout voir : le grain de chaque pierre, la chair de chaque fruit, la matière de chaque maison, la couleur de l’eau et la profondeur du feu. Et s’il existe un seul langage capable de restituer toutes ces sensations aux plus petits, ce sera la photographie, ce regard perpétuel qui va là où vont tous les yeux des enfants.

Les albums de la collection « TAPATOUVU ! » racontent une histoire. Une histoire faite d’images photographiques, de phrases simples pour apprendre à mieux imaginer à travers ce qu’on voit.

(Où sont les enfants ? - février 2007)

Les commentaires sont fermés.