Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12 février 2007

Enfants citoyens de demain

medium_Zazieetlesfemmesnues.p.26.jpg
Même s'il est de plus en plus obsédé par le spectre de sarko, Thierry Lenain est toujours aussi actif sur le net. Il a créé un forum autour de la parution de Melle Zazie et les femmes nues, dans lequel les discussions n'ont pas manqué d'être vives ou au moins passionnées. Ce site est consultable ici. Nous en recopions le dernier commentaire, posté par Jessica Blanc, marionnettiste, ce dimanche 11 février :

"Bonjour à tous. Je connais Thierry Lenain depuis un ptit moment (Dis donc, ça fait 8 ans maintenant). Je viens de découvrir son site, et virtuelement, ce livre. La plupart des livres de Thierry Lenain sont des vrais coup de coeur pour moi. Et celui-ci ne fait pas exception. Il dit tout fort ce que j'ai pu resentir comme gêne ou malaise, en étant petite face à ses femmes nues. J'étais pas aidée par ma mère sûrement, pour qui le sexe était sale, les choses du corps, un tabou. Mais ces images là n'avaient rien de libérateur pour autant. C'était comme une autre sorte d'enfermement du corps, une façon de le limiter, de le réduire. Aujourd'hui, je suis maman, d'une petite fille et d'un garçon. Et j'ai bien envie de trouver "Zazie et les femmes nues" en librairie, pour leur faire partager. J'aime ces livres qui, après, permettent de discuter.
Je suis marionnettiste. Mon métier à moi aussi c'est de raconter des histoires, de produire des images; je suis femme de photographe aussi. Et à vrai dire, j'étais surprise par ces critiques. J'aime ces images et je les trouve très libres. Elles me laissent libre. Ces enfants qui s'amusent, je les trouve plus vrais comme ça. Je crois que ces histoires de filles - garçons, y a un âge où c'est important de s'amuser avec. Les enfants ont besoin de ça. Et j'crois, qu'au contraire, ils se reconnaîtront dans les enfants.
J'aime ce coté "féministe" mais comme je crois au "féminisme mixte" c'est un superbe livre pour aborder le sujet avec les filles et les garçons. (Et je pense que les garçons aussi souffrent de certaines représentations de la "virilité"). Quand on a parlé de "raccolage passif", on est plusieurs qui aurions aimé que Mr Sarko l'applique à la pub, plutôt que de chasser les prostituées. Mais c'est comme si ce raccolage passif là n'existait pas, alors qu'il est bien plus présent, omniprésent.
J'aime aussi le coté citoyen, c'est la démarche des anti-pub. Reconquérir l'espace public, par la liberté d'expression. Une démarche citoyenne, mais pas permise par cette société. Alors vivent tous ceux, qui nous aident à rester ou devenir libres dans nos têtes, à apprendre à nos enfants, que les citoyens de demain, c'est eux. Et qu'ils peuvent réagir. Merci encore à ces deux artistes."

Jessica Blanc.

medium_Alice2enfants.jpg
© Alice Sidoli / Basoh

Les commentaires sont fermés.