Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11 octobre 2006

LES PRUNELLES D'ANGELLE

medium_sept-182.jpg

7 d'un coup
(série 18 #2)
Photographie d'Angelle

Angelle fait des photos tous les jours. Elle les publie sur des sites comme "Les prunelles d'Angelle", sur http://les.prunelles.free.fr/

Ce qui nous fascine dans ses images, c'est qu'elles contiennent toutes le germe d'une histoire. Comme si le désir d'un récit en train de naître était lié à chaque fois au désir de photographier. Quelquefois, les images sont effectivement organisées en séquences et, sans aucun texte, racontent bel et bien une histoire. C'est le cas pour la série "7 d'un coup", dont cette image est extraite. C'est le cas pour d'autres séries, comme "Feux de croisement" ou "Duologue", qui explorent jusqu'à ses limites la capacité qu'ont les images de générer un récit.

Il y a dans ce travail photographique une maîtrise d'œuvre, une vision d'ensemble capable d'assumer entièrement la charge littéraire des images, une capacité qui d'habitude n'est pas contenue dans la façon qu'ont les photographes de produire leurs images. Et pour le montrer, mieux vaut laisser parler les images d'Angelle.
Les trois photos ci-dessous constituent la "Petite série #6". Non seulement elles décrivent quelque chose qui ressurgit de l'enfance, mais elles en font le récit, sans besoin d'aucun mot. Il suffit de regarder :

medium_s.petite6a.jpg


medium_s.petite6b.2.jpg


medium_s.petite6c.2.jpg


Ces trois images pourraient être au cœur d'un livre pour enfants. Elles ont ce pouvoir de raconter à l'enfant ce passage inquiétant et fascinant de la veille au sommeil, elles racontent l'endormissement et l'attrait qu'ont les rêves à la fin d'une journée. Et surtout, elles répondent à cette bêtise qu'on rencontre tous les jours, quand on entend rabâcher ici et là que la photo serait trop réaliste pour l'imaginaire des enfants.

Antonin Quetal

Commentaires

C'est effectivement superbe ce que fait Angelle et je suis persuadée que les enfants sont très sensibles à ses images...

Écrit par : alice b | 22 octobre 2006

Les commentaires sont fermés.