Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21 juin 2006

Un collectif d'éditeurs se crée

medium_Perdu.jpg
Illustration de Stéphane Servant

Un collectif d'éditeurs jeunesse vient de se créer : Le collectif Miradie, qui rassemble un peu plus d'une vingtaine d'éditeurs pour soutenir les enfants menacés d'expulsion avec leurs familles. En voici l'appel :

Appel des éditeurs

Parce que nous éditons des livres pour enfants, nous restons attentifs à la situation faite aujourd'hui, en France, à certains enfants qu'on appelle "sans papiers". Et parce que le sort qui leur est fait est devenu inacceptable, les membres du Collectif Miradie lancent un appel à venir en aide à ces enfants. Menacés d'expulsion, ils sont voués par milliers à la pire des incertitudes quant à leur avenir, et c'est leur enfance même qui se trouve désormais soumise à un harcèlement administratif digne des pires répressions.

Quelle que soit l'histoire de leurs familles à travers les frontières, ces enfants ne sont pas des proies, encore moins des ennemis. Ils ont le droit de vivre dans ce pays que leurs parents ont choisi pour leur donner une enfance digne de ce nom, ne serait-ce qu'en les plaçant à l'abri de la misère et des guerres qu'ils ont été forcés de fuir.

A travers ce collectif, des éditeurs jeunesse se sont réunis pour s'opposer à une politique aveugle et inhumaine. A nos yeux, la création et l'édition de livres pour enfants ne peut se faire à l'intérieur d'un pays qui par ailleurs se prépare à expulser certains de ces enfants. Autant que les autres, et peut-être même plus encore, ces enfants sans papiers auront besoin de paix et de livres pour cheminer dans l'existence. En accord avec RESF et le Collectif Aïssata, nous dénonçons publiquement les expulsions passées, présentes et à venir. Le Collectif Miradie encourage chacun à rejoindre le mouvement de désobéissance civile qui se met en place pour protéger les enfants, à signer la pétition nationale de RESF et à s'opposer de toute urgence, par tous les moyens imaginables, aux expulsions d'enfants que les préfectures entendent multiplier dès le 30 juin 2006. Le Collectif Miradie veut utiliser les livres jeunesse édités par ses membres comme une protection symbolique, un rempart destiné à mettre ces enfants à l'abri des persécutions dont ils sont les victimes. Leurs papiers, ce sont nos livres. Et nous en sommes fiers.

Le blog du collectif Miradie : http://editeurs.hautetfort.com/

Commentaires

Bravo pour votre action! Je pense que le racisme est un facteur non negligeable dans les derives xenophobes que vous combattez. Rejoignez le groupe de reflexion sur ce theme en faisant une petite visite au blog consacré a ce sujet. ( http://colonisation.blogspot.com )

Écrit par : Titophe | 27 juin 2006

Les commentaires sont fermés.