Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01 juin 2006

Des nouvelles d'Aïssata et des siens

medium_livres_pour_aissata.jpg

Aujourd'hui, 1er juin, à peine 30 jours avant l'ouverture de la chasse aux enfants annoncée par le Ministère de l'Intérieur, les livres des 134 auteurs et illustrateurs qui ont rejoint le Collectif Aïssata continuent d'arriver. Il y a les livres d'auteurs qu'on aime lire, ceux d'illustrateurs dont on est heureux de découvrir les noms et les images sur le site, et puis il y a nos livres à nous, Où sont les enfants ?, postés hier et pas encore arrivés.

Là-bas, le comité de soutien local a commencé à réaliser un tipi avec tous ces livres. Un lieu de refuge symbolique. Un abri pour le peuple des enfants menacés. Le tipi sera exposé à la médiathèque d'Orléans, au milieu de banderoles qui dénoncent et racontent.

Ce qui se passe autour de ces deux enfants est important, même si la presse n'apporte à ce jour aucun écho à cette mobilisation. Une médiathèque est entrée en résistance, avec à ses côtés des parents, des enseignants et ceux qui inventent des livres pour les enfants, écrivains et illustrateurs. Cette résistance qui s'invente aujourd'hui, nous devons lui faire un écho aussi large que possible.

Par ailleurs, un collectif de poètes vient de se créer pour apporter son aide à Astrid-Mira, une petite fille qui a eu 7 ans voici deux jours, menacée d'expulsion elle aussi avec sa maman. Vous pouvez apporter votre soutien à Astrid-Mira par le site http://poetes.hautetfort.com/
Eux aussi ont besoin de vos signatures, de vos idées, de votre volonté de ne pas oublier le sort qui est fait, dans notre pays, à une mère qui a voulu sauver son enfant de la guerre.

Les commentaires sont fermés.