Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26 janvier 2006

Révolution permanente

medium_01sia-heurebleue.jpg
© Alice SIDOLI - BASOH


L'air de rien, Où sont les enfants ? est en train de vivre une petite révolution.
Vous le savez peut-être, six livres sont en préparation pour 2006, ce qui nous obligeait à agrandir notre petite équipe.
Laure BEX travaille d'ores et déjà à la conception graphique d'"Amour à Gogo", le prochain livre de Maryvette BALCOU et Chrystelle AGUILAR, en attendant les photographies d'Alice SIDOLI pour "8h32", un texte de Stéphane SERVANT pour réenchanter le monde de l'enfance. Ces deux livres devraient paraître au printemps.

Françoise DAN vient désormais nous prêter main forte pour l'administration, le suivi des commandes, les relations avec les librairies et depuis décembre le coup de main devenait urgent.
Quant à Sandrine BOURGUIGNON, elle s'occupera de la coordination de nos deux comités de lecture, celui des enfants et celui des autres.

Nous reprendrons, à partir de la semaine prochaine, la parution de notes plus régulières sur ce blog avant de mettre en ligne, dès février, un site pour Où sont les enfants ?, qui fonctionnera parallèlement à ce blog.
Alors à bientôt.

Tieri Briet & Antonin Quetal

09 janvier 2006

L'amourier & Sitartmag

medium_jardin.jpg


Le jardin de l'éditeur

A lire sur Sitarmag, un site passionnant qui parle de littérature jeunesse, de littérature tout court avec une liberté et une intelligence pas si fréquentes. Un site à arpenter pour peu qu'on soit curieux d'autres regards :

"Jean Princivalle, fondateur des éditions de l’Amourier, propose un bel objet-livre pour célébrer les dix ans de la maison : une exploration paisible d’un jardin hybride, à la fois son potager et son catalogue d’auteurs… Le jardin à proprement parler s’incarne à travers une série de photographies qui représentent les fruits de son labeur (le thym, le piment, l’olive, l’aubergine ou la fraise – des natures mortes en gros plan) tandis que l’autre s’étale en regard de ces clichés : des textes signés par plus de soixante-dix écrivains, qui disent ce que leur évoquent le jardin et les récoltes de Jean Princivalle. Les herbes, les fruits et les légumes, tout autant que les écrits de François Bon, Olympia Alberti, René Pons, Claudine Galea, Jean-Luc Coudray,Bai Chuan, Tieri Briet, Michel Butor (et on en passe) aiguisent nos appétits. Une osmose parfaite se dégage de cette réalisation et l’on souhaite à l’Amourier et à ses amis d’autres fertiles récoltes. "
Blandine Longre
http://www.sitartmag.com/xbookbreves.htm

La porte du désert


C'est un projet au moment de sa naissance. Une utopie qui existait bien avant la création d'Où sont les enfants?, celle de créer un album d'Alice au Pays des Merveilles illustré d'images photographiques. Aujourd'hui, nous partageons ce projet avec Juliette Armagnac, et c'est une aventure qui nous emporte, une aventure comme on les aime, pleine de patience et de démesure. Bien sûr on vous racontera l'avancée du projet au fur et à mesure. Le livre devrait paraître en 2007 et d'ici-là, nous sommes très curieux de vos réflexions, souvenirs, délires autour de ce livre hors-normes, énorme histoire qui est aussi celle d'une amitié entre un écrivain et une enfant.

05 janvier 2006

Leurs cris et leurs tatouages

La question Où sont les enfants ? qui sert de nom a notre maison d'édition appartient aussi à plusieurs domaines de la littérature. Si c'est le titre du premier chapitre d'un roman de Colette (où elle raconte la liberté en action d'enfants frères et sœurs), c'est aussi le titre d'un bon polar italien et encore, en espagnol (Donde estàn los ninos ?) le nom d'une association qui travaille à retrouver les enfants disparus d'Argentine. Mais c'est aussi, et surtout, le titre d'un poème de Catherine Leblanc, poème dont nous avons recopié un extrait en exergue de "Petite brouette de survie". Quand Catherine Leblanc nous a envoyé ce poème, puis quand elle a accepté que nous le placions au commencement d'une histoire, nous avons pris ce texte comme un cadeau. Ou plus exactement comme un don.

Les dons sont devenus une denrée rare. Il semble que les poètes soient parmi les derniers adeptes d'un tel geste. Catherine Leblanc est une poète de l'enfance. Ce qui veut dire qu'elle a ce pouvoir de capter l'étrange enfance et de la donner à résonner au creux de l'écrit. Et ce don d'un poème, au tout début de l'aventure Où sont les enfants ?, nous avait apporté une énergie et une gratitude que nous voulons garder pour ce qui vient.

Où sont les enfants ?
Dans les rues
A marcher dans les feuilles, à brûler
Des feux rouges
A essayer d'user les murs
Avec leurs mains, leurs cris et leurs tatouages

Dans l'espace
Ils commencent un monde

Où sont les enfants ?
Ils sont loin devant

Catherine Leblanc
Des étoiles sur les genoux (Edts Le dé bleu)

02 janvier 2006

Bonne nouvelle ?

medium_fillette.chiapas.jpg

Envie d'une bonne nouvelle ?
Il se pourrait que cette année, les gamins aient deux ou trois choses à nous apprendre.
Et vite si possible.
medium_tlezln.jpg